Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/02/2012

Hôpital d'Alès - Il ne faut pas croire tout ce que les brochures racontent…

Je viens de passer une quinzaine de jours au tout nouvel hôpital d’Alès pour un problème cardiaque en passant par les urgences le mardi 7 dans la nuit, Bravo pour la rapidité de prise en charge par les pompiers d’Alès la promptitude et le sérieux du personnel hospitalier, ce que j’ai retrouvé pendant tout mon séjour, de l’infirmière à l’assistante malgré les politiques de restriction que l’on ressent à tous les niveaux. Toujours le sourire, et pourtant....toujours disponible.

 Mais par contre il ne faut pas croire ce que les sites internet et les brochures racontent...

Il ne faut pas croire tout ce que les brochures racontent…

Cuisines & Restauration

Ce qui est écrit....

Cuisines.jpg“Quand l’appétit va, tout va” et le convalescent ne s’en porte que mieux, tout comme le personnel qui travaille dans l’enceinte de l’établissement. C’est pour cela que dans les cuisines du Centre Hospitalier Alès-Cévennes, le maître-mot est la qualité. Elaborés avec le concours de plusieurs diététiciennes, les repas de l'hôpital sont réalisés sur place, avec autant que possible des produits frais locaux. Régimes sans sel, sans porc ou végétarien... Les menus sont adaptables et proposent même des pâtisseries maison !

La bouffe est innommable mais on n’y va pas pour des repas gastronomiques, mais tout de même il y a un minimum….

Il ne faut pas croire tout ce que les brochures racontent…

Ce qui est écrit....

Des choix technologiques innovants, pour un confort optimal et peu energivore

CHAN-Vue-Aerienne.jpgDans chaque chambre, la taille des fenêtres est étudiée pour profiter pleinement de l’éclairage naturel en tout temps, avec un brise-soleil à disposition du patient, réglable par la poire d’appel située au chevet du lit (cette poire d’alerte du personnel soignant permet aussi d’ajuster l’éclairage de la pièce et l’éclairage de lecture). Autres facteurs limitant l’impact énergétique : le chauffage et la production d’eau chaude sont alimentés par un pôle de ressources énergétiques renouvelables. Et ne cherchez plus de radiateur dans votre chambre : « Mais ne cherchez pas la température non plus, heureusement qu’il y a des stocks de couvertures... »C’est un système d'eau circulant dans le plafond qui chauffe ou rafraîchit la pièce (la température de consigne est réglable au degré désiré ????, via le thermostat placé à l’entrée de la chambre).

Il ne faut pas croire tout ce que les brochures racontent…

Ce qui est écrit....

Bien entendu, notre démarche HQE vise également à minimiser les nuisances olfactives et sonores : la qualité des matériaux de construction sélectionnés, l’agencement des lieux de vie et l’organisation du circuit des déchets respectent au mieux la tranquillité des patients.

Ils ont simplement oublié que les chambres en soins intensifs cardio sont tellement prêt de l’héliport que dès q'un hélicoptère décolle ou se pose bonjour l’odeur de kérosène dans les chambres ça doit être bon pour le rétablissement.

17:54 Publié dans ALES | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Salut Jean Jacques. Je viens de noter qq chose d'interressant à propos du blog Puzzle qui attaque régulièrement la gauche, Il est réactivé cinq ou six fois par jour, mais est-ce une coïncidence, une fois sur deux, à deux ou trois minutes d'intervalles, avant ou après, un autre blog est lui aussi réactivé, un blog uzégeois. J'ai noté cela depuis une bonne quinzaine de jours.

Écrit par : AKELA | 22/02/2012

Oui c'est sur , tu as raison l'hopital , et tous les hopitaux en général ne sont pas des Hôtels classés 4 ou 5 étoiles , ils ne sont pas là pour ça , et ni même personne ne va à l'hopital pour se nourrir et se goinfrer , c'est pas un lieu faitpour ça non plus ..........
Mais je pense aux personnes très faibles qui après une grosse intervention ou une très grave maladie et tous ceux qui sont entrer à l'hopital pour extrême faiblesse (personne agées ou petits enfants ) si la nourriture et les plats préparés sont fades , insipides et ou limite immondes , comment ces personnes là peuvent se requinquer et rentrer chez elles dans une forme relativement meilleure après leur séjour hospitalier !

Écrit par : Rose-May | 23/02/2012

Certes Rose May le pb n'est pas à ce niveau, on le sait que l'on va à l'Hôpital et pas au "Fouquet's" J'ai voulu appuyé sur le fait des messages publicitaires mensongers de la plaquette de cet hôpital, Comme à chacun sait, les élus locaux sont aussi parties prenantes même que l'édito est signé par le Député Maire...

Écrit par : JJ30100 | 24/02/2012

Bon, stop aux critiques. Cet hôpital est très propre, le personnel est compétent et s'occupe bien des malades, contrairement à une clinique bien connue d'Alès. Je ne parle pas du service cardiologie et du cardiologue très professionnel qui s'est occupé de mon mari : ce cardiologue a été très professionnel, s'est super bien occupé du cas de mon mari et la nourriture à côté, c'est de la broutille. On ne mange jamais bien dans les hôpitaux et cliniques et tout le monde le sait et puis même si c'était hyper succulent, les gens qui sont malades n'ont jamais très faim. Je suis d'accord que les odeurs de kérosène, ce n'est pas agréable, mais si personne ne le signale, ils ne peuvent pas améliorer quoique ce soit. Il ne faut pas critiquer pour critiquer. Il y en a qui sont spécialistes en la matière. C'est vrai quand même que la plaquette publicitaire est afriolante, mais Paris ne s'est pas faite en un jour, toutes les imperfections seront certainement corrigées et je reste confiante là dessus.

Écrit par : arlette serre | 03/03/2012

Les commentaires sont fermés.